Image Pitane

Les pas ralentissent ou s'arrêtent automatiquement.

Anvers va faire quelque chose contre les scooters électriques qui roulent trop vite et provoquent souvent des situations dangereuses. La ville met en place une réglementation supplémentaire pour les trottinettes partagées sur son territoire. "Nous durcissons donc la réglementation en concertation avec les fournisseurs des scooters partagés", explique Koen Kennis (N-VA), échevin de Mobility. En concertation avec les fournisseurs de étapes partielles les étapes réduiront même automatiquement la vitesse et s'arrêteront quand vous les entrerez de toute façon.

zones interdites sont des zones dans lesquelles l'utilisation du scooter n'est pas souhaitable, y compris dans les réserves naturelles et les cimetières, à la gare centrale d'Anvers et aux entrées des tunnels brabançons sur la Leien. Les scooters partiels réduisent automatiquement la vitesse et s'arrêtent lorsque les utilisateurs entrent dans ces zones. La technologie permet de contrôler automatiquement les étapes via le geofencing.

"Par exemple, celui qui conduit à la gare centrale - les gens s'y rendent aussi avec leur scooter partagé - ira à 0 km/h, et alors votre scooter ne vous sera pas d'une grande utilité."

Pas de zones de parc sont applicables dans les zones fréquentées ou les zones à espace public limité, telles que les réserves naturelles, les cimetières, les terrains de sport, les terrains de jeux, les ponts sur le Ring et les zones du Ring. Les gens ne pourront plus garer ou laisser leur scooter n'importe où. Si vous y laissez votre scooter, vous ne pourrez pas vous déconnecter et votre temps de location se poursuivra, de sorte que vous continuerez à payer. 

zone de vitesse lente il y en aura dans les zones animées ou les zones piétonnes, telles que le Meir et sur et autour du Grote Markt. Entre 11h et 19h, le scooter ralentit automatiquement jusqu'à un maximum de 8 kilomètres par heure. Cela devrait garantir qu'il n'y ait pas de conflits avec les piétons. Pour Tom Dhollander du mouvement piéton des zones délimitées pour les scooters partagés sont une bonne chose. 

Lire aussi  Les protestations des agriculteurs provoquent un chaos dans la circulation et un impact sur les traitements médicaux

À partir du lundi 18 juillet, des restrictions seront également introduites sur les scooters partagés sous la forme de zones interdites, de zones de stationnement interdit et de zones de vitesse lente. La ville souhaite limiter au maximum les situations gênantes et dangereuses avec les trottinettes partagées. Les différentes zones seront visibles par tous sur le plan de ville en ligne d'ici ce jour-là.

Articles Liés:
Print Friendly, PDF & Email