Largeur DVDP=

Outre les accords juridiques, il existe également une norme pour la connexion « technique » entre les parties : l'API TOMP.

Le succès du MaaS, Mobility as a Service, dépend de bons services pour les personnes voyageant en train, à vélo ou en transport partagé. Une coopération harmonieuse entre les gouvernements, les fournisseurs de MaaS et les fournisseurs de mobilité est indispensable pour cela. C'est pourquoi les cinq plus grandes municipalités des Pays-Bas, plusieurs opérateurs de vélos et de scooters et des plateformes MaaS ont récemment publié une nouvelle version du contrat type.Modèle d'accord de partenariat OpenWheels' a été lancé, rapporte le Point d'accès national aux données de mobilité.

deux-roues

Jusqu'à récemment, les fournisseurs de la Maas concluaient des accords séparés avec les fournisseurs de mobilité pour les accords sur la mobilité. Cela signifiait beaucoup de travail et beaucoup de temps, au détriment du service client. Des accords avaient donc déjà été passés dans un certain nombre de grandes villes pour les deux-roues, comme les vélos partagés et les scooters partagés. Ces accords ont été définis dans le contrat type « Open Bike II ».

les organisations

Dans l'esprit de « Open Bike II », il y avait un fort besoin de poursuivre la coopération autour du contrat type et de l'élargir aux voitures partagées et aux taxis, les quatre-roues. 42 organisations de mobilité ont récemment contribué à étendre et à standardiser les accords de coopération au sein d'« OpenWheels ». Y compris : Donkey Republic, MaaS Global, Gayio, Cargaroo, Sustainable-emotion, Turnn, Nazza, Urbee, HTM, I&W, ANWB, TCA, Tier, 9292, Greenwheels, Mywheels, Automicle et Radiuz.

La structure d'« OpenWheels » est restée la même que celle du contrat modèle précédent. Divers thèmes, tels que la responsabilité, ont été développés et améliorés. De plus, chaque annexe individuelle a été complétée par son propre exemple de texte. La nouvelle version établit le lien juridique entre les fournisseurs de mobilité et les fournisseurs MaaS.

Lire aussi  Percée dans le transport urbain : l'umob offre la clé de 50.000 XNUMX véhicules

accords techniques

Outre les accords juridiques, il existe également une norme pour la connexion « technique » entre les parties : l'API TOMP. Pour planifier, réserver et payer un voyage dans une application MaaS, de nombreuses données doivent être échangées. L'API TOMP permet de le faire de la même manière avec le même langage entre tous les fournisseurs MaaS et les fournisseurs de mobilité. Ce standard est une interface (lien) open source et standardisée entre les fournisseurs de mobilité et les fournisseurs MaaS. Au moyen de la connexion juridique (OpenWheels) et technique (TOMP-API), les parties concernées veulent rendre le MaaS aussi efficace que possible.

MFO

NTM, il Point d'accès national aux données de mobilité, prendra en charge les normes techniques MaaS à partir du 1er janvier 2023. Le point d'accès national aux données de mobilité est l'endroit où les gouvernements et les acteurs du marché peuvent publier, trouver et utiliser les données de mobilité. Cela concerne les données sur les routes, les transports publics, le stationnement, les voies navigables, la mobilité partagée et d'autres données pertinentes dans le domaine de la mobilité. 

Articles Liés:
Pack calendrier
Print Friendly, PDF & Email