régie

Chaque jour, rien qu'aux Pays-Bas, nous jetons 19 millions de gobelets en plastique et d'emballages alimentaires qui n'ont été utilisés qu'une seule fois.

Si vous récupérez de la nourriture ou des boissons ou vous les faites livrer à partir du 1er juillet, vous payez un supplément pour les gobelets et récipients jetables qui sont (partiellement) en plastique. Les entrepreneurs ne sont plus autorisés à les proposer gratuitement. Ils sont également tenus de proposer une option réutilisable à partir du 1er juillet. Cela peut se faire de deux façons : les entrepreneurs remplissent le gobelet ou le contenant que vous apportez vous-même ou offrent un gobelet ou un contenant que vous pouvez rendre. Du jetable au réutilisable. C'est mieux pour l'environnement et à partir du 1er juillet aussi pour votre porte-monnaie.

Chaque jour, rien qu'aux Pays-Bas, nous jetons 19 millions de gobelets en plastique et d'emballages alimentaires qui n'ont été utilisés qu'une seule fois. Des déchets inutiles qui finissent souvent dans la rue et dans les buissons. Pour réduire la montagne de déchets et réduire les déchets, le gouvernement met en place des mesures pour faire de la réutilisation la norme.

« Nous voulons laisser le monde propre à nos enfants et petits-enfants. Ces nouvelles règles y contribueront, car elles permettront d'économiser une énorme quantité de déchets et de déchets. Nous utilisons beaucoup trop d'emballages jetables. Et cela peut vraiment être différent. C'est pourquoi nous nous engageons à réutiliser. Chacun peut contribuer en apportant son gobelet ou son contenant ou en choisissant un gobelet ou un contenant consigné et en le retournant. Travaillons ensemble pour faire en sorte que la réutilisation devienne la norme.

(Le texte continue sous la photo)
Chaque jour, rien qu'aux Pays-Bas, nous jetons 19 millions de gobelets en plastique et d'emballages alimentaires qui n'ont été utilisés qu'une seule fois.

De nouvelles règles s'appliqueront bientôt pour encourager l'utilisation de gobelets et contenants réutilisables :

  • À partir du 1er juillet, vous payez un supplément pour les gobelets jetables et les récipients en plastique si vous récupérez de la nourriture ou des boissons ou si vous les faites livrer. Cela s'applique, par exemple, si vous prenez un café à la gare, emportez des frites avec vous au snack-bar, achetez une salade repas au supermarché ou un sandwich en plastique à la station-service.
  • Les frais que vous engagez pour les gobelets jetables et les récipients en plastique seront bientôt indiqués séparément sur le reçu. De cette façon, vous voyez immédiatement combien vous payez en plus.
  • Les entrepreneurs sont tenus de proposer une option réutilisable à partir du 1er juillet. Il y a deux façons.
    • Ou des entrepreneurs proposent des gobelets et plateaux réutilisables pour lesquels vous devez verser une caution et que vous pouvez restituer.
    • Ou les entrepreneurs remplissent la tasse ou le plateau que vous avez apporté.
  • L'entrepreneur choisit la forme qui lui est proposée. Ils peuvent également choisir d'offrir les deux formes.
  • A partir du 1er janvier 2024, la vaisselle réutilisable sera le point de départ de la consommation sur place. Pensez à la tasse lavable au bureau et aux gobelets et plateaux réutilisables ou recyclables de haute qualité lors des festivals et événements.
Lire aussi  Augmentation record des taxes de séjour et des frais de stationnement dans les villes néerlandaises

Les nouvelles mesures découlent de la directive européenne sur les plastiques à usage unique (SUP) et visent à réduire l'impact du plastique à usage unique sur l'environnement et à réutiliser et recycler davantage de plastique.

Les entrepreneurs changent avec lui

Depuis le 1er juillet, les entrepreneurs ne sont plus autorisés à proposer gratuitement des gobelets et plateaux jetables avec du plastique. Cela s'applique également aux tasses dans lesquelles vous obtenez du café pour la route, par exemple. Cette tasse ressemble à du papier, mais contient une couche de plastique pour rendre la tasse étanche. Il en va de même pour de nombreux contenants en papier. En tant que client, vous paierez bientôt un montant supplémentaire pour cela, en plus du prix de votre nourriture ou de votre boisson. Les entrepreneurs peuvent décider eux-mêmes du montant qu'ils facturent pour les gobelets et plateaux jetables contenant du plastique. Le gouvernement donne comme lignes directrices :

  • 0,25 € pour une tasse
  • 0,50 € pour un repas (éventuellement avec plusieurs plateaux)
  • 0,05 € pour les petites portions préemballées de légumes, de fruits, de noix et de portions pour, par exemple, les garnitures et la sauce

Les mesures découlent de la directive européenne Plastiques à usage unique, qui vise à réduire l'impact des produits contenant du plastique sur l'environnement.

Articles Liés:
EVI.
Print Friendly, PDF & Email