Image Pitane

Le crieur public gantois sait aussi que l'ambassadeur des Pays-Bas maîtrise déjà l'humour typique des fêtes gantoises.

Les services d'urgence, dont D'Haemers et ses collègues du Brandweerzone Centrum, sont pleinement présents pour la sécurité des visiteurs. Ils effectuent des contrôles approfondis, de la stabilité des étages au bon raccordement du gaz et de l'électricité. « Un accident n'est jamais complètement exclu », a déclaré le lieutenant Alain D'Haemers dans les médias locaux.

Cependant, alors que le service d'incendie s'occupe de la sécurité, un autre type d'incident est en préparation. L'ambassadeur des Pays-Bas en Belgique, Pieter Jan Kleiweg, a exprimé son inquiétude avec un clin d'œil au sujet du stéréotype des Néerlandais comme avares dans les "Dix Commandements des Gentse Feesten". Le premier Commandement se lit comme suit : « Achetez vos pintes au bar. Seuls les Néerlandais achètent des canettes dans le magasin de nuit. Une déclaration que, selon Kleiweg, les Néerlandais ne trouvent plus drôle.

Dans un tweet adressé au bourgmestre Mathias De Clercq, Kleiweg a annoncé qu'il se rendrait personnellement à Gand pour étouffer l'incident diplomatique. "Je regarderai de plus près à Gand le 17 juillet pour étouffer dans l'œuf cet incident diplomatique !", a-t-il tweeté.

On sait que les Néerlandais affluent chaque année aux Gentse Feesten. Cette année également, la police néerlandaise et le Flikken gantois travailleront ensemble pour maintenir l'ordre. Malgré des incidents mineurs, l'ambiance aux Gentse Feesten reste positive et enthousiaste. L'événement promet encore de nombreuses journées de musique, de danse, de nourriture, de boisson et de divertissement, que les habitants de Gand et les visiteurs des pays voisins attendent avec impatience.

Lire aussi  Le conseiller van der Horst s'exprime lors de la réunion du KNV sur la mobilité urbaine

incident

Les Gentse Feesten, le plus grand festival urbain d'Europe, ont officiellement débuté vendredi soir. La première journée n'a pourtant pas été sans incident puisqu'un acrobate a fait une chute brutale lors de la première représentation de la compagnie française La Doux Supplice. Elle a été immédiatement transportée à l'hôpital. L'accident s'est produit lors du spectacle à guichets fermés 'En attendant le grand soir', dans le cadre du festival MiramirO.

(Le texte continue sous la photo)
Les secours sont pleinement présents pour la sécurité des visiteurs.

Comment y arrivez-vous?

Il est recommandé de venir aux fêtes à pied, à vélo ou en transports en commun. Un parking à vélos supplémentaire sera disponible, et pour ceux qui veulent rentrer chez eux en toute sécurité après une bière ou deux, il y a aussi des stations de taxis supplémentaires, y compris sur Ottogracht.

Quant aux transports publics, De Lijn fonctionnera, mais avec quelques ajustements. Tout sera normal jusqu'à 13h, mais passé cette heure les trams seront interdits du centre pour des raisons de sécurité. Cependant, le tram 1 fonctionnera 24h/13 et aura des arrêts finaux à Veldstraat et Burgstraat à partir de 12h0. De plus, il y aura 30 bus de fête qui circuleront la nuit depuis le sud à 02h15, 04.00hXNUMX et XNUMXhXNUMX vers presque toutes les directions.

Alors enfilez votre tenue de fête et venez aux Gentse Feesten - un festival de dix jours plein de musique, de culture et de divertissement. Cela promet d'être une expérience inoubliable au cœur de Gand.

Articles Liés:
Lire aussi  Les piétons ont carte blanche dans le centre-ville de Gand
Pack calendrier
Print Friendly, PDF & Email