Image Pitane

Si la liste ouvre la porte à de nouvelles opportunités d’emploi, elle remet également en question les défis liés aux barrières linguistiques et à l’intégration.

Avec l'élargissement récent de la liste des métiers en pénurie de 22 à 29 postes, les entreprises peuvent désormais attirer plus facilement des Turcs, des Marocains et d'autres citoyens non européens en Flandre pour combler ces pénuries. Si cette décision ouvre la porte à de nouvelles opportunités d’emploi, elle remet également en question les défis des barrières linguistiques et de l’intégration.

Le ministre du Travail met à jour le liste des professions goulot d'étranglement, avec des postes pour lesquels il existe une pénurie structurelle de travailleurs. Cette année, la liste s'est considérablement élargie, ce qui pourrait être le signe d'un marché du travail en évolution et de la nécessité de répondre aux demandes croissantes des différents secteurs.

La société Malines Bus Cannaerts fournit un exemple de la manière dont les entreprises peuvent bénéficier de la nouvelle réglementation. Selon le Gazet van Antwerpen, l'entreprise a : deux chauffeurs turcs en Belgique pour remédier à la pénurie de chauffeurs de bus. Bien que les nouveaux employés communiquent initialement via Google Translate, il est prévu de leur permettre d'apprendre le néerlandais.

En face des histoires positives se trouve la société de transports publics De Lijn, qui indique qu'elle n'a pas l'intention d'embaucher des citoyens non européens en raison de la barrière linguistique. "Nos chauffeurs doivent parler néerlandais", déclare Marco Demerling, porte-parole de De Lijn. Cela met en évidence la nécessité de trouver des solutions sur mesure pour différents secteurs et entreprises.

(Le texte continue sous la photo)

Auparavant, le Groupement National des Entreprises de Taxis et de Location de Véhicules avec Chauffeur (GTL), le groupe d'intérêt qui représente l'industrie du taxi, avait lancé un appel concernant la pénurie croissante de chauffeurs de taxi.

Selon GTL, la cause en est l'exigence linguistique que le gouvernement flamand impose aux chauffeurs de taxi. L'organisation prédit un « bain de sang social et économique » si 8000 chauffeurs de taxi flamands ne peuvent pas prouver qu'ils maîtrisent la langue néerlandaise au niveau B2024 d'ici juillet 1.

GTL fait remarquer que les exigences linguistiques élevées, qui s'appliquent tant aux salariés qu'aux conducteurs indépendants, constituent un obstacle à l'arrivée de nouveaux arrivants dans le secteur. La moitié des chauffeurs de taxi actifs en Flandre sont des indépendants qui travaillent souvent pour des plateformes telles qu'Uber et Bolt. Ils devront également passer un examen oral et écrit de niveau B1, sous peine de retrait de leur permis de conduire. GTL fait appel à Jo Brouns, ministre flamand de l'Économie, Lydia Peeters, ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics et Ben Weyts, vice-Premier ministre flamand chargé de l'Éducation, du Sport, du Bien-être animal et du Vlaamse Rand. Ils les invitent à réfléchir aux exigences linguistiques et aux cours spécifiques au secteur pour la profession de chauffeur de taxi.

liste des goulots d'étranglement

Les nouveaux postes sur la liste incluent des opérateurs de forage et de pieux, des techniciens en réfrigération et des calculateurs de construction. Il est intéressant de noter que certains postes, tels que ceux de chef cuisinier et d'installateur de travaux de communication de données, ont été supprimés de la liste. Cela montre que la liste est un instrument dynamique qui s'adapte aux besoins changeants du marché du travail.

La longue liste des métiers en pénurie peut être considérée comme une arme à double tranchant. D'une part, il offre aux entreprises un instrument pour lutter contre les goulets d'étranglement sur le marché du travail. D’un autre côté, cela entraîne des défis, tels que les barrières linguistiques et les problèmes d’intégration. La manière dont ces défis seront relevés déterminera en fin de compte si ce changement de politique peut être considéré comme un succès.

Articles Liés:
Pack calendrier
Print Friendly, PDF & Email