Image Pitane

Afin d'encourager l'utilisation de deux-roues partagés et de lutter contre les nuisances liées au stationnement, la municipalité de La Haye construira environ 100 pôles de mobilité dits de quartier.

Doté d'un budget d'environ 350.000 XNUMX euros, le projet vise à stimuler l'usage des deux-roues partagés et à lutter contre les nuisances du stationnement dans les zones densément peuplées. Les deux-roues partagés, généralement sans émissions et économes en énergie, constituent une excellente alternative aux voitures classiques, notamment pour les trajets courts.

Les pôles de mobilité de quartier sont des emplacements planifiés où les deux-roues partagés, tels que les vélos et scooters électriques, sont garés en clusters. Cela facilite l'accès des résidents à ce type de transport, tout en offrant une solution organisée aux éventuels problèmes de stationnement. Le projet se concentrera dans un premier temps sur le centre de La Haye et la ville côtière populaire de Scheveningen, avant de s'étendre à d'autres quartiers.

Le choix du centre et de Scheveningen comme premières zones des hubs est stratégique. Le centre est souvent l'épicentre du commerce, de la culture et de l'administration, ce qui en fait un choix naturel pour faciliter une mobilité rapide et efficace. Scheveningen, avec son attrait touristique, peut bénéficier de la réduction de la pression du stationnement et de l'amélioration de l'accès aux transports publics qu'offriront les hubs.

(Le texte continue sous la photo)

Le conseiller Robert van Asten a souligné le rôle important de la mobilité partagée dans l'avenir de la ville. « Nous voulons que La Haye reste accessible, attrayante et vivable », a déclaré Van Asten. « L’espace est limité dans notre ville, c’est pourquoi nous nous engageons pleinement dans la transition mobilité. En créant des pôles de mobilité de quartier, l’usage des deux-roues partagés devient plus accessible et on lutte par la même occasion contre les nuisances. Je suis donc extrêmement satisfait de cette évolution.

Lire aussi  Le conseiller van der Horst s'exprime lors de la réunion du KNV sur la mobilité urbaine

Lors de la mise en œuvre de ceci projet ambitieux Diverses organisations de quartier et d’entreprises sont également impliquées. Cela suggère un large soutien et une collaboration sociétale, qui pourraient être cruciaux pour le succès d’une telle initiative progressiste. L’implication des organisations de quartier peut contribuer à une meilleure coordination des emplacements des pôles et à la résolution de problèmes locaux spécifiques.

L'investissement de 350.000 XNUMX euros montre le sérieux avec lequel la municipalité de La Haye aborde ce projet. Avec cette initiative, la municipalité de La Haye affiche une vision progressiste de l'urbanisme, visant un avenir plus inclusif et durable. Dans un monde où les villes se développent à un rythme rapide, de tels projets peuvent servir de point de référence important pour d'autres municipalités qui tentent également de trouver un équilibre entre croissance et qualité de vie.

Articles Liés:
Curacao
Print Friendly, PDF & Email