Image Pitane

De nouvelles mesures concernent près de 900.000 XNUMX véhicules dans le cadre de la lutte contre la pollution urbaine.

À Paris, ville connue pour ses politiques environnementales progressistes, une nouvelle initiative a été lancée qui aura un impact sur près de 900.000 2024 SUV. Anne Hidalgo, la maire de Paris, a lancé une proposition d'augmentation des tarifs de stationnement, spécifiquement destinée aux véhicules plus lourds. Cette mesure, qui sera présentée à la population parisienne en XNUMX, constitue la prochaine étape dans la réduction des véhicules polluants dans la capitale française.

Selon les données AAA Data collectées pour le compte de Les Echos, ce changement toucherait environ 16 % des véhicules franciliens, soit exactement 892.336 XNUMX voitures. L'accent est mis sur les « véhicules utilitaires sport » (SUV), considérés comme accidentels, lourds, encombrants et polluants. Ces caractéristiques font des SUV une préoccupation pour les urbanistes et les environnementalistes.

Limite de poids

La ville de Paris a décidé de maintenir la limite de poids du système de malus, récemment renforcé par le gouvernement français. Ce système applique désormais une limite de 1,6 tonne pour les véhicules thermiques et de 2 tonnes pour les SUV électriques. Il est frappant de constater que, contrairement aux réglementations nationales, la réglementation parisienne ne prévoit pas d'exemption pour les modèles hybrides et s'adresse également aux SUV électriques plus lourds.

Le choix d’une limite de poids plus élevée pour les véhicules électriques repose sur le fait que leurs batteries sont en moyenne plus lourdes que leurs homologues thermiques. Un rapport du WWF le confirme : les SUV électriques pèsent en moyenne 250 kg de plus que les autres modèles électriques. Des modèles tels que Skoda Enyaq, Tesla Model Y, Volkswagen ID.4 Pro et Audi Q4 40 E-Tron, qui dépassent tous la limite de 2 tonnes, seront couverts par le nouveau programme.

Lire aussi  Ryanair s'attaque aux agences de voyages en ligne après le retrait d'un vol

Les villes du monde entier sont confrontées aux défis de la pollution de l’air et du manque d’espace, les véhicules plus lourds et plus gros tels que les SUV étant souvent au centre des discussions.

(Le texte continue sous la photo)
Tony Estanguet, la maire de Paris Anne Hidalgo et Bernard Lapasset.

Cette politique s’inscrit dans l’engagement plus large de la France et de l’Europe en faveur du développement durable et de la lutte contre le climat.

Il est intéressant de noter que le programme exclut certains modèles, tels que la Tesla Model 3 et l'Audi Q4 35 e-Tron, de l'augmentation des tarifs de stationnement. Cette décision reflète l'engagement de la ville à protéger les modèles favorables à la famille. Ce développement à Paris n'est pas seulement une question locale, mais reflète une tendance plus large de la politique environnementale urbaine. 

Cependant, la politique de Paris n'est pas sans controverse. Cela soulève des questions sur l’accessibilité des zones urbaines, notamment pour les familles qui dépendent de véhicules plus gros. En outre, les propriétaires de SUV électriques peuvent se sentir désavantagés dans la mesure où ils ont jusqu’à présent été encouragés à passer aux modèles électriques comme alternative plus respectueuse de l’environnement. 

Articles Liés:
régie
Print Friendly, PDF & Email