Image Pitane

C'est un exemple de la façon dont la technologie et l'éducation peuvent travailler ensemble pour changer les normes sociales et encourager des comportements plus sûrs sur la route.

Check, le fournisseur de partage de scooters, a franchi une nouvelle étape pour accroître la sécurité routière en lançant la fonction Safety Lock dans son application. Cette innovation, développée en collaboration avec TeamAlert, un organisme axé sur la sécurité routière des jeunes, permet aux utilisateurs de bloquer temporairement leur application pour les réservations de véhicules. Cette initiative répond aux statistiques inquiétantes sur l'alcool au volant sur les scooters partagés, notamment chez les jeunes.

L'urgence de cette évolution est soulignée par une récente enquête de TeamAlert, qui a montré que plus d'un quart des jeunes utilisateurs de scooters partagés (jusqu'à 24 ans) admettent parfois conduire un scooter sous influence. Ces constats ont été renforcés par une augmentation nationale de la consommation d’alcool et de drogues dans la circulation routière en 2022, avec une augmentation de 37,4 % des amendes infligées. Ces chiffres alarmants ont incité Check à agir.

Le Safety Lock n’est pas seulement une solution technologique, mais aussi un outil pédagogique. Les utilisateurs qui souhaitent désactiver la serrure doivent au préalable regarder un tutoriel sur les conséquences de la conduite en état d'ébriété. Cette initiative est soutenue par une campagne de communication ciblée de Check, divisée en trois périodes selon l'étude SWOV. La campagne vise à sensibiliser les usagers aux risques liés à l'alcool au volant et à les inciter à activer le cadenas.

(Le texte continue sous la photo)

« Il existe une norme sociale parmi certains utilisateurs selon laquelle conduire sous influence sur un scooter partagé est normal. En proposant une nouvelle fonctionnalité pour empêcher la conduite en état d'ébriété sur les scooters partagés, Check envoie un message fort selon lequel ce comportement n'est pas acceptable. Dans l’environnement des jeunes, les amis jouent un rôle très important dans la création d’une norme sociale sûre. Parce que le Safety Lock encourage les utilisateurs à partager la fonctionnalité avec leurs amis, cette norme sociale est renforcée.

Saar Hadders de TeamAlert souligne le rôle important du Safety Lock dans la création d'une norme sociale sûre parmi les jeunes. Selon elle, cette activité aide les jeunes à faire un choix sûr avant de boire de l'alcool et partager cette activité avec des amis stimule une pression sociale positive. Les utilisateurs qui souhaitent utiliser un scooter partagé le vendredi ou le samedi soir entre 23.00 heures et 06.00 heures du matin doivent au préalable visionner un tutoriel sur les conséquences de la conduite sous influence.

Lire aussi  Drame possible de partage de scooters dans les rues d’Amsterdam

Photo de : Check Pressroom

ABONNEMENT
Articles Liés:
EVI.
Print Friendly, PDF & Email