Print Friendly, PDF & Email
Image Pitane

La Flandre dispose d'une nouvelle plateforme : Gfietst.be.

Cette initiative de G-sport Flanders offre aux personnes handicapées la possibilité de trouver et de louer plus facilement des vélos partagés adaptés. La plateforme rassemble tous les sites de Flandre où ces vélos spéciaux sont disponibles, dans le but de disposer d'environ 300 vélos adaptés opérationnels d'ici la fin de cette année. Le lancement a eu lieu au GielsBos à Lille, où les résidents ont été les premiers à tester la nouvelle offre en présence de la ministre flamande de la Mobilité Lydia Peeters.

Lors du lancement, le ministre Peeters a souligné l'importance de pistes cyclables accessibles et sécuritaires. « De nombreux vélos adaptés sont plus larges qu'un vélo normal et de nombreuses pistes cyclables doivent s'adapter à cela », explique Peeters. Cette initiative s'inscrit dans le cadre des efforts plus larges du gouvernement flamand visant à améliorer les infrastructures cyclables et à les rendre plus inclusives pour tous les cyclistes.

Après la marche, le vélo est la forme d’exercice la plus populaire auprès des personnes handicapées. Cependant, trouver un vélo adapté reste un défi. Les vélos adaptés sont souvent chers et l’offre commerciale de location est limitée. La plateforme Gfietst.be propose une solution en regroupant tous les points de partage en un seul endroit, permettant ainsi aux personnes handicapées de trouver plus facilement un vélo adapté à un tarif abordable. 

(Le texte continue sous la photo)
cyclisme adapté
Photo : © Pitane Blue - vélo adapté

«Les centres d'hébergement, les centres de jour et les écoles pour enfants handicapés disposent de toutes les connaissances nécessaires pour guider les personnes dans le choix du bon vélo partagé.»

Gfietst.be propose un aperçu des différents types de vélos adaptés, afin que les utilisateurs puissent découvrir quel type de vélo correspond le mieux à leurs besoins. À l'avenir, la plateforme contiendra également des informations sur les itinéraires accessibles et l'achat de vélos adaptés. Le groupe cible est large, allant des personnes ayant une déficience intellectuelle aux personnes ayant un handicap physique, en passant par les aveugles et les malvoyants.

G-sport Flanders a des projets ambitieux avec Gfietst.be. D’ici 2026, ils souhaitent que 75.000 XNUMX personnes handicapées puissent utiliser le vélo. L'organisation appelle les fabricants de vélos et les gouvernements à déployer davantage d'efforts pour fournir des vélos à ce groupe cible. « Il y a encore trop peu de vélos adaptés pour les personnes handicapées en Flandre. Les fabricants de vélos proposent souvent une large gamme pour les cyclistes amateurs et professionnels, mais pas pour les personnes qui ont besoin d'un vélo adapté », explique Peeters. Elle souligne également la nécessité d'une formation spécifique pour les « pilotes » de G-bikes, c'est-à-dire les personnes qui conduisent le vélo duo avec la personne handicapée.

La plateforme Gfietst.be est prête pour l'avenir. Il y a actuellement 30 sous-points sur la carte, principalement dans les établissements de santé et les écoles. La Flandre occidentale compte le plus grand nombre de points de partage, avec 13 emplacements. L’ambition est d’augmenter considérablement ce nombre dans les années à venir. La plateforme veut non seulement faciliter la location de vélos adaptés, mais aussi contribuer à l'intégration et à la mobilité des personnes handicapées en Flandre.

ABONNEMENT
Articles Liés:
blablabla